Comme chaque année depuis 3 ans, iRaiser publie son grand benchmark annuel de la collecte digitale. Cette étude unique, basée sur les transactions effectuées sur les solutions iRaiser, vous permettra de situer votre association par rapport à de grands indicateurs marketing. Alors pour ceux qui n’ont pas pu participer à notre webinar du 11 mars dernier, voici un aperçu des grands enseignements de cette nouvelle édition.

Téléchargez le benchmark ci-dessous!

Tout d’abord les nouveautés du benchmark 2020 :

  • Cette année, nous sommes en mesure de donner les indicateurs principaux de collecte non seulement pour la France mais aussi pour la Belgique, l’Italie et les pays nordiques où nous sommes présents depuis 2 ans maintenant.
  • En ce qui concerne la France, dans le souci de fournir un état du marché  le plus représentatif possible, le panel d’associations qui nous permet de comparer l’année 2019 à l’année 2020 a été étendu à 160 associations.
  • Nous sommes également cette fois en mesure de donner des tendances sur les dons réguliers et les dons faits en peer-to-peer.

En 2020, 350 millions d’euros ont été collectés à travers le monde avec les applications iRaiser :
de quoi pouvoir présenter des chiffres particulièrement exhaustifs !

FRANCE

En ce qui concerne la France, entre 2019 et 2020, si nous examinons la collecte digitale des clients actifs depuis le 1er janvier 2019 sans interruption, nous constatons une augmentation de la collecte de 62 %. Un chiffre impressionnant vraisemblablement porté par la crise du coronavirus et l’envolée de la collecte du secteur social tout au long de l’année. Si on exclut ces grands acteurs du secteur social, la croissance de la collecte est ramenée à 26%, un chiffre quasi doublé par rapport à la croissance constatée les années précédentes ! 

Il est donc incontestable de dire que la collecte digitale a été largement accélérée en 2020 : quant à dire s’il s’agit d’un report des dons du papier vers le web ou d’une croissance naturelle du marché porté par les boomers, habitués du canal digital et qui donnent de plus en plus, seule une étude base par base pourrait nous le dire.

BELGIQUE

En Belgique, la collecte digitale est faite majoritairement en fin d’année : 62% des dons sont collectés sur le dernier trimestre et on constate aussi un petit pic en mars et avril.

Le don moyen en ligne est de 83 euros : c’est le secteur de l’aide internationale qui bénéficie du plus gros don moyen avec 126 euros suivi par le secteur social avec 91 euros.

ITALIE

En ce qui concerne l’Italie, la répartition de la collecte est plus homogène sur l’année avec seulement 45% des dons effectués au dernier trimestre. En 2020, on constate plus de 30% de la collecte s’est faite en mars et avril, pendant la période de grand confinement donc.

Le don moyen digital en Italie est de 56 euros. 

NORDIQUES

Enfin, en ce qui concerne les pays Nordiques, nous ne dévoilons dans notre benchmark que des indicateurs concernant la collecte Peer-to-Peer. Pour rappel, iRaiser a fait l’acquisition fin 2018 d’une société spécialisée dans les applications Peer-to-Peer et notre panel sur ce type d’utilisateurs reste à ce jour beaucoup plus important que celui des utilisateurs de l’application de paiement.

La collecte Peer-to-Peer, comme dans tous les pays, a été largement affectée par la crise du covid avec de nombreux événements annulés. 

Le Danemark est en recul de 48%, la Norvège de 39% et la Suède de 17% (base valeur des dons). Seule la Finlande est légèrement en hausse avec +6%. On constate pour l’ensemble de ces pays une grosse dégradation du don moyen : -54% au Danemark, – 50% en Finlande , -38% en Norvège. 

Pour prendre connaissance de l’ensemble des indicateurs de collecte à connaître pour pouvoir évaluer la situation de votre propre collecte digitale, vous pouvez télécharger ci-dessous notre benchmark complet.
Si vous désirez connaître vos propres indicateurs, vous pouvez nous en faire la demande.

Faire une demande

(un devis vous sera envoyé en fonction du nombre d’indicateurs demandé).