Les smartphones ont changé la façon dont les donateurs donnent et communiquent avec la cause qu’ils soutiennent. Vos donateurs sont constamment en mouvement. Au quotidien, ils doivent déposer les enfants à l’école, prendre le transport, respecter les délais de travail, cuisiner, faire la lessive, etc. Ils ont à peine une seconde pour respirer, et encore moins pour rédiger un chèque et l’envoyer à votre association. Ces donateurs sont prêts à faire un don. Ils ont juste besoin d’un moyen facile et rapide pour donner.

Lorsque nous étudions les données mondiales de notre plateforme au cours des 60 derniers jours (sept – oct 2020), les chiffres parlent d’eux-mêmes. 58% de tous les visiteurs proviennent désormais d’un appareil mobile. En revanche, les dons par téléphone portable ne représentent que 32% contre 65% sur PC.

Notre objectif est de vous aider à réduire cette différence. Découvrons comment.

1 – Utilisez Google Analytics pour déterminer le nombre de visiteurs qui passent par mobile.

Chaque organisation est unique. Ce qui est vrai pour votre organisation à but non lucratif peut ne pas l’être pour une autre, en fonction de votre taille, de votre histoire, de votre public, de votre mission, de votre secteur, etc. Vérifiez vos taux de recrutement, vos indicateurs comportementaux et vos taux de conversion afin de mettre en évidence les forces et les faiblesses de la situation actuelle. Cela vous aidera à focaliser votre stratégie sur des objectifs concrets à atteindre.

2 – Adaptez votre contenu au mobile.

La plupart d’entre nous sommes dans notre bureau à la maison, en train de créer notre prochain formulaire de don sur notre ordinateur, en vérifiant si tous les éléments de communication sont présents et s’ils semblent bons. En faisant cela, nous créons un grand décalage entre notre expérience et celle que vivront les donateurs. Surtout lorsqu’ils sont sur un smartphone.

Plusieurs facteurs simples sont souvent sous-estimés :

  • La taille de l’écran : Aussi élémentaire que cela puisse sembler, quand nous avons 250 mots pour expliquer pourquoi les donateurs devraient aider votre organisation, cela veut dire que les donateurs devront faire défiler leur écran sur leur portable avant même de voir la grille des dons. Nous devrions tous réduire la taille de nos textes, éviter les bannières inutiles, etc. Nous ne devons garder que les éléments absolument nécessaires. Concentrez-vous sur l’efficacité.
  • Le cadre dans lequel le don a lieu : Lorsque vous êtes en déplacement, vous n’avez pas le temps de lire beaucoup d’éléments. Encore une fois, il faut se concentrer sur l’essentiel. Mais nous pouvons aussi réfléchir à d’autres moyens de transmettre notre message. La vidéo, par exemple. Faire une vidéo de 30 à 60 secondes peut vous permettre de communiquer un message plus long (avec encore plus d’impact) et c’est parfaitement adapté aux mobiles.
  • La quantité d’informations requises : Remplir un formulaire d’informations personnelles étendu est ennuyeux et prend beaucoup de temps. Surtout sur les téléphones portables. Même si votre téléphone vous aidera probablement à le remplir. Essayez donc de penser jusqu’où vous devez vraiment aller et si, à la fin, vous utiliserez vraiment ces données. Nous aimerions vous proposer ici deux solutions rapides :
    • Construisez votre profil de donateur après le don.Commencez par recevoir un don avec seulement les informations essentielles. Oui, il est possible de recevoir des dons et de ne demander qu’une adresse mail. Ensuite, construisez un processus d’intégration spécifique pour collecter les données étape par étape. Ce sera également une occasion parfaite pour entamer une discussion et interagir avec votre sympathisant.
    • Utilisez notre outil d’autocomplétion d’adresses et permettez aux donateurs de saisir leur adresse sur une seule ligne (comme sur Google Maps). Avec cet outil, vous pouvez avoir cette information sans 4 champs différents. C’est super, non ? Découvrons plus en détail cette fonctionnalité. feature.

3 – Adaptez votre stratégie de marketing

Vos sympathisants passent régulièrement du temps à interagir avec leurs amis et leur famille, les marques qu’ils aiment et les causes qu’ils soutiennent sur les réseaux sociaux, ce qui en fait un canal de marketing indispensable pour votre organisation. La dernière étude Kantar a montré que 82 % des 60 000 personnes qui ont participé à l’étude (internautes de 12 ans et plus) ont affirmé qu’ils utilisaient les réseaux sociaux, et au moins une fois par jour pour les ⅘ de ces utilisateurs.

Ils existent déjà, profitons de ces plateformes pour faciliter l’accès des sympathisants à votre organisation. Publiez des histoires émouvantes, des images animées et des appels à l’action percutants sur Facebook, Instagram, Twitter et Snapchat pour gagner de nouveaux abonnés et donateurs. Pour collecter des dons sur les réseaux sociaux, privilégiez l’utilisation de liens courts vers votre campagne dans votre message, afin de conserver un niveau de données de haute qualité.

4 – Modes de paiement adaptés aux mobiles

Saviez-vous que chez iRaiser, nous proposons d’afficher des modes de paiement particuliers juste après le montant sélectionné pour permettre de faire des dons en seulement deux clics ?

Cela signifie beaucoup lorsque vous êtes sur un téléphone portable. Dans cet exemple de formulaire de don du « Programme alimentaire mondial », développé par iRaiser, le donateur voit directement tous les éléments clés et peut effectuer son don en un seul clic !

Bien sûr, si le donateur souhaite changer de devise, de type de don ou de montant, il ajoutera des clics, mais même avec tous ces changements, le processus de don global est efficace et sans scrolling.

Cependant, tous les modes de paiement ne fonctionnent pas de cette manière. Il n’est fonctionnel que lorsque le mode de paiement vous connaît déjà, lorsque vous avez un compte personnel. Dans cet exemple, si vous avez un iPhone, cela signifie qu’Apple connaît déjà votre adresse e-mail, votre nom, votre adresse, etc. Cela nous permet de demander simplement un paiement et si le donateur l’autorise, alors Apple nous fournira toutes les informations personnelles que nous avons demandées.

Le paiement mobile est très dépendant de votre région :

En fonction de votre lieu de résidence et des spécificités du marché, il existe différents modes de paiement dédiés au mobile. Heureusement pour nos clients, nous en gérons une grande partie. Voici quelques exemples : Apple Pay, Paypal, MobilePay, Vipps, Swish, Satispay, Tikkie… 
Contactez-nous si vous souhaitez en savoir plus sur des méthodes de paiement spécifiques pour mobile !

On peut affirmer sans risque que l’adoption massive des appareils mobiles, et des smartphones en particulier, a changé la façon dont nous collectons des fonds. Mais contrairement à certaines technologies qui sont apparues et disparues au cours de notre vie, la technologie mobile ne disparaîtra jamais. Les organisations ne peuvent plus ignorer cet élément clé et doivent optimiser leur stratégie de collecte de fonds sur mobile afin d’atteindre un public plus large et plus jeune.

Donnons-lui une véritable place dans notre stratégie globale de collecte de fonds. Nous sommes là pour vous aider !